Votre Sainteté, pour ceux de nos lecteurs qui ne vous connaîtraient pas, pourriez-vous vous présenter en deux mots ? 

A ma naissance, je m’appelais Karol Jozef Wojtyla. Et oui, je suis polonais. Pendant ma jeunesse, je projetais d’être acteur. J’ai vécu l’occupation communiste de mon pays, cela a beaucoup marqué ma vie. En 1941 j’apprend la mort de mon père. Je lis beaucoup, pour me réconforter, Saint Jean de la Croix. C’est cette lecture qui m’a poussé vers la foi. J’ai commencé ma formation sacerdotale puis, je suis devenu prêtre en 1946. J’ai ensuite été élu successeur du Pape Jean Paul I le 16 octobre 1978. Ce dernier est décédé après 34 jours de pontificat. J’espérai alors que le mien durerait plus longtemps… Je ne pense pas que les sujets auront manqué durant mon Pontificat. Que ce soit mes points de vue caractéristiques du catholicisme conservateur ou encore ma résistance à la modernisation de l’institution ecclésiastique.

 

Vous savez que les 34èmes JMJ approchent, vous qui êtes à l’origine de ces Journées Mondiales de la Jeunesse. Quel message voudriez vous faire passer aux jeunes qui vont se rassembler en janvier prochain ?

Tout d’abord, je suis ravi de voir que cette initiative ce soit prolongée après ma mort. De plus, rappelez vous que notre Dame est omnipotente. C’est par sa grâce, que ceux qui se confient totalement à elle, deviennent des géants dans les œuvres de Dieu. Je vous invite donc, a profiter de ce weekend pour faire les premiers pas vers elle. Grâce aux Petites Sœurs des Pauvres, vous aurez la possibilité de prier aux prêt d’un grand nombre de statues de la Vierge ramenées de tous horizons !

 

Un dernier mot avant de vous laisser remonter ?

« Je voudrais que la jeunesse du monde entier s’approche davantage de Marie… que les jeunes aient plus de confiance en Elle et qu’ils Lui confient la vie qui s’ouvre devant eux ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *